Présentateurs


Naoum Galpérovitch


Chaque personne, chaque pays a ses traits particuliers. Et c'est l'émission "Bélarus de A à Z" qui parle du Bélarus, de son histoire, de sa culture, de son magnifique peuple sage et courageux. Nous écrivons avec nos collègues une histoire vivante de notre pays.

* M. Galpérovitch a été modeste, mais nous devrions dire qu'il est l'auteur de 9 livres, des textes de plusieurs chansons populaires et des émissions pour la radio et la télé. Ses oeuvres littéraires ont été traduites en polonais, roumain, bulgare, russe, anglais et d'autres langues. Il a travaillé comme ouvrier à l'usine, puis comme correcteur dans un journal. Son activité journaliste a commencé dans un journal régional. Il a été rédacteur de la radio de l'usine, correspondant de la Companie nationale et télé et radiodiffusion, vice rédacteur en chef de la revue "Vozhyk", du journal "Littérature et Art", vice président de l'union des écrivains. Et finalement, directeur en chef de la radio "Bélarus".

 

Viatcheslav Laktuchine

Je travaille à la radio "Bélarus" depuis 1998, depuis les premiers jours de l'existence du Service anglais de la radiodiffusion étrangère. Auteur et présentateur des actualités, des projets politiques, culturels et educatifs. Mon hobby principal est incéparable de mon travail - c'est la traduction de la poésie biélorusse en anglais pour le cycle des programmes "La palette culturelle du Bélarus". Je suis persuadé que la poésie biélorusse mérite de devenir le patrimoine culturel mondial.


Grigori Mituchnikov

Le journalisme est la voie de perfectionnement permanent. En parlant aux auditeurs d'un événement ou en les présentant des personnes intéressantes, j'ai la possibilité d'apprendre beaucoup de nouveau. La radio donne une possibilité unique d'exprimer avec des mots tout ce qui est impossible de montrer.


Pavel Lazovik


Yevgueni Kovaltchouk


Montre de l'intérêt envers les gens et ils vont montrer de l'intérêt envers toi.


Olga Blazhevitch

Je travaille à la radio "Bélarus" depuis 2004. Pendant cette période j'ai compris que pour un journaliste il n'y a pas de connaissances inutiles. Et puis, il n'y a aucune raison d'étudier, de découvrir, d'apprendre, si tout cela ne reste qu'un poids mort dans la tête. Voilà pourquoi je suis toujours heureuse d'avoir la possibilité de partager mes connaissances et mon opinion à la radio. Il est encore plus agréable de continuer à découvrir mon pays et en parler aux autres. Tout en sachant que ce n'est pas pour rien...

 

Dmitri Zanevski


Je travaille dans le service anglais depuis 2005.

Je préfère le postmodernisme et l'humour britannique.

Je ne fais pas trop confiance aux autobiographies.


Natalia Binkevitch

 

Auteur et présentatrice des émissions en allemand et en biélorusse.

Саша Кравченко

Sacha Kravtchenko



Une personne inconstante. J'aime voyager, surtout en écoutant de la musique, et rire de mois, lorsque j'ai des ennuis ce qui m'arrive plus souvent que je l'aimerais. Je m'en débrouille grâce au principe de "rasoir d'Ockham" et au bon sens - utilisez-les aussi. Je suis curieux et obstiné.

Nadezhda Senko

 

Auteur des émissions en polonais, biélorusse et russe.

Youri Kouzmitch

 

Auteur et présentateur des émissions en polonais.

Елена Шикун

Elena Chikoun


"Si nous luttons, nous pourrons perdre,

Si nous ne luttons pas, nous avons déjà perdu".

Songez-y et vous verrez que des choses impossibles deviennent tout à fait réelles.


Tatiana Tchebotar


Orateur, artiste, écrivain, philosophe... Ce sont des masques qu'un journaliste doit essayer. C'est à vous de décider, si je m'en débrouille bien!

 

Viatcheslav Matuchenko

Il est difficile de parler de soi-même. J'ai plus de 50 ans. Est-ce beaucoup ou est-ce peu. Pour moi l'âge ne compte pas, quoique je suis parfois triste, lorsque mes collègues m'appellent par mon partonyme. Je préfère qu'on me tutoie... Pour moi le travail ) la radio "Bélarus" n'est pas un travail proporement dit, mais plutôt un mode de vie. En même temps j'ai parfois tellement envie de me relaxer sans penser aux interview, reportages, enregistrements dans le studio et montage des programmes. Ma philosophie, c'est que tout passe, tout casse, tout lasse. C'est tôt ou tard.


Viktoria Bondarenko


En travaillant à la radio "Bélarus" j'ai appris trois principes fondamentaux:

- la coopération

- la compréhension mutuelle

- la responsabilité

 Katerina Poletayeva

 

Auteur et présentatrice de nos émissions en français et en anglais.


Alena Zentchik

"Ce sont les émotions qui comptent le plus. Ce n'est que pour les émotions et pour en parler à quelqu'un qu'il faut vivre", a dit un des personnages du roman de Janush Leon Vishnevski "Solitude sur le Net". Ayant lu cette phrase, j'ai compris que je suis une des gens heureux pour qui leur travail est un plaisir. En plus, je pense que le journalisme est une sorte de fabrique qui crée, stocke et diffuse des émotions.

 Roman Nesterovitch

 

Présentateur permanent des émissions en espagnol; vous pourrez entendre sa voix dans nos émissions en anglais et en russe.


Tatiana Maksimtchik

 

Tatiana a fait ses études à l'Université linguistique d'Etat de Minsk. Elle travaille à la radio "Bélarus" depuis 2013. Elle est l'auteur et la présentatrice des émissions en polonais et en anglais.

Марина Савицкая

Marina Savitskaya


Je suis toujours en mouvement, je ne m'arrête pas pour une seconde. Non seulement ça ne me fatigue pas, mais ça me donne de l'énergie pour réaliser de nouvelles idées. Je me fixe un objectif et je le poursuis sans prétêr d'attention aux obstacles éventuelles. Mons optimisme et ma confiance en jour qui vient m'y aident. La travail à la radio "Bélarus" me permet de communiquer avec des gens intéressants et partager une partie de moi avec le monde.

Tatiana Gargalyk

 

"De bons journalistes lancent un défi à la routine au travail et ailleurs. Ils ont leurs propres idées, ils ne se limitent pas aux méthodeds traditionnelles, ils tentent de travailler à la nouvelle manière. (….) Ils se refèrent aux nouveaux sujets et cherchent de nouvelles façons d'aborder des sujets traditionnels". Je crois que cette définition tirée d'un de mes livres préférés "Journaliste universel" par D. Randall décrit parfaitement bien l'équipe de la radio "Bélarus". Je suis heureuse de travailler avec des "journalistes universels"!


Yevgeni Kaletchits

 

Auteur et présentateur des émissions en biélorusse et en russe.


Inna Bondarovitch

 

Présentatrice des émissions en biélorusse et en russe.


Viktoria Piatkevitch

 

Présentatrice des émissions en biélorusse.

concours de selfies
 
Nos fréquences
 

Les emetteurs FM et leur couverture:

Brest – 96.4 MHz
Grodno – 96.9 MHz
Svisloch – 100.8 MHz
Gerniony – 99.9 MHz
Braslav – 106.6 MHz
Miadel – 102.0 MHz


Radiodiffusion par satellite :

voir les paramètres de réception ici

Diffusions